Interview de Sandrine de Laprade – Marula Secrets

Par Amanda Guilherme

Comment est née Marula Secrets?
Marula Secrets est née tout à fait par hasard. C’est au cours de la
préparation d’un voyage en Afrique du Sud et au Swaziland que j’ai
découvert la coopérative Swazi Indigenous Products. Cette coopérative
organise des visites pour les touristes afin qu’ils puissent découvrir le
mode de fabrication des cosmétiques Swazi Secrets mais aussi dans le but
de les sensibiliser au formidable projet de commerce équitable qu’il y a
derrière la vente de ces soins. En passant la journée auprès de toute
l’équipe, j’ai eu un coup de cœur pour le projet ainsi que pour les
produits et je me suis lancée dans l’aventure.

Pourquoi avoir lancé une marque de cosmétiques bio?
Marula Secrets ne fabrique pas de soins cosmétiques. Marula Secrets est
une société française qui distribue les soins Swazi Secrets. La gamme est
100% naturelle, issue du commerce équitable et certains produits seront
labellisés bio d’ici le mois de septembre.

Qu’est ce qui différencie Marula Secrets des autres marques bio?
Swazi Secrets est un véritable concentré de nature. Outre les ingrédients
naturels qui composent les produits, il y a une réelle sensibilité à la
préservation de la biodiversité afin que les générations futures puissent
également profiter des richesses naturelles de leurs propres pays.

Quels sont vos ingrédients préférés?
L’huile de Marula est l’ingrédient phare de la gamme. C’est une huile peu
connue pour l’instant mais aux propriétés réellement intéressantes pour la
peau et les cheveux. Elle est riche en vitamine E et acides gras
essentiels. Nous travaillerons prochainement avec deux autres huiles
africaines, l’huile de Ximenia et l’huile de Trichilia.

Quel est votre secret/recette de beauté préféré ?
Les produits naturels en général. J’apprécie quand un même produit peut
avoir plusieurs utilisations. L’huile de Marula est excellente pour la
peau (visage et corps), les cheveux et les ongles.

Comment voyez vous l’avenir des cosmétiques bio?
Je pense que le consommateur se perd de plus en plus entre tous les labels
qui existent et qu’il faudra apporter un peu plus de transparence sur le
sujet. Trop de marques utilisent le label bio alors qu’elles n’utilisent
qu’un pourcentage minimal d’ingrédients bio.
Selon moi, le plus important est l’utilisation de produits naturels.

Comment sortir selon vous du cadre futile qu’on nous impose, et introduire la notion culturelle qui s’attache à la beauté?

L’idéal de beauté peut paraitre différent d’une culture à une autre. La
notion de beauté est souvent associée à l’idée de plaire, de séduire mais
c’est avant tout se plaire à soi-même et ce dans toutes les cultures.
L’idée de la beauté n’est pas superficielle pour tout le monde. Elle agit
sur l’image du corps et l’estime de soi. Cela peut avoir des effets non
négligeables sur l’équilibre psychologique.

Que signifie pour vous l' »esprit métis » ?
L’esprit métis est avant tout un esprit ouvert aux autres cultures. C’est
savoir s’enrichir au contact des autres en s’intéressant à leurs vies et
leurs savoir-faire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s